Merci à Jacques Martinez de faire son travail de correspondant du journal de L’Indépendant !