Quatuor Caliente : piano, bandonéon, contre basse et violoncelle

  • Concerts Automne 2021
Date/Time
Date - 16-Oct-2021
18:30 - 20:00

Prix adherents(e):  €12 
Prix non-adherent(e):  €17
moins de 15 ans - gratuit
Organisé par Musiques & Voix en Pays Catalans

Lieu
Salle de l'Union

Address
7 Boulevard Lafayette
66400   CERET
Capacité:   310
Parking à proximité:   Oui
Accessible aux handicapés: 
Parking handicapés:  1 espace très proche
Loading Map....



Les Artistes

Fondé en 2000 à Paris, le Quatuor CALIENTE réunit quatre solistes passionnés par le Tango Nuevo. Il remporte en 2004 le «  Piazzolla Music Award » décerné au Blue Note Jazz Club de Milan. Il enregistre aussitôt son premier album «  Libertango » en compagnie du Vibraphoniste Vincent Maillard pour le label Aeon / Harmonia Mundi.

Le Quatuor Caliente se produit régulièrement sur la scène internationale ( Brésil, Italie, Suisse Taiwan, Belgique ) ainsi que dans la plupart des Festivals et salles de concert à Paris et en France.

Cet ensemble interprète avec une force rare les compositions d’Astor Piazzolla, Horacio Salgan, Julian Plaza, Anibal Troïlo, Pedro Laurenz et Alejandro Scarpino. Désireux de faire vivre le Tango de notre temps, il élargit ce répertoire vers des compositeurs tels que Juan José Mosalini, Antonio Agri, Pablo Ziegler, Thomas Bordalejo et Gustavo Beytelmann qui compose pour l’ensemble «  El Desaparecido » puis «  Otras Voces », créé à l’Abbaye de l’Epau en compagnie de Vincent Maillard.

Leurs interprétations sont régulièrement saluées par la critique. Après «  Libertango », le Quatuor Caliente enregistre deux autres disques toujours chez Aeon, leur dernier album «  Double A » est paru en 2020 à l’occasion de leurs 20 ans.

Depuis leur création, le Quatuor est régulièrement invité et diffusé sur les ondes de France Musique ( Un mardi idéal, en direct des Festivals, la Matinale ), de France Inter ( les Fous du Roi, le Pop club de José Artur ), de France Télévision ( Les mots de minuit ) ainsi que les radios TSF, FIP et la chaîne musicale Mezzo.

Lysandre DONOSO – Bandonéon
Michel BERRIER – Violon
Eric CHALAN – Contrebasse
Cédric LORE – Piano

www.quatuorcaliente.com

Photo du Quatuor Caliente

Programme

   « Double A », Alfred Arnold : pour tous les passionnés de tango et de son instrument-roi, le bandonéon, ce nom fascine tout autant que celui de Steinway dans le monde du piano, ou Stradivarius pour les amoureux du violon. Comment imaginer un instrument pouvant mieux exprimer la passion, la fougue, la sensualité tout autant que la déchirante nostalgie propre à cette musique ?

Naturellement, les compositeurs bandonéonistes figurent en bonne place dans ce programme : Julian Plaza, Annibal Troilo et bien sûr Astor Piazzolla, sans doute le plus emblématique et novateur. Mais chaque instrument sait prendre la parole quand il le faut et jouer les premiers rôles, à commencer par le piano si personnel et inventif d’Horacio Salgan, immense pianiste salué comme l’un des plus importants musiciens de Nuevo Tango. Et si, pour reprendre une citation bien connue, «  le tango est une pensée triste qui se danse », il arrive également qu’elle se chante – de préférence par des voix légendaires ( Carlos Gardel, Robert Goyeneche…) qui revient ici au travers d’arrangements qui en préservent toute la richesse.

Fermez les yeux et laissez courir votre imagination…c’est à un voyage vers une époque déjà lointaine et pourtant encore tellement vivante que vous convie le Quatuor Caliente, pour retrouver un peu de l’âge d’or d’une musique, d’un instrument, et d’une ville, cette Buenos Aires mythique où tant d’artistes irremplaçables ont vécu, créé, aimé, dérangé parfois, bouleversé souvent…avant que Paris, l’Europe puis le monde entier de s’enflamment à leur tour.