Nicolas FAURE

Photo de Nicolas Faure

Nicolas Faure est un brillant musicien français plein de passion et d’énergie, parcourt l’Europe (France, Autriche, Allemagne, Italie, Suisse, Hollande, Biélorussie…) et ses scènes où il donne de nombreux concerts. Ses grandes qualités musicales font de lui un violoncelliste fascinant, offrant des interprétations engagées et pleines d’émotions, guidé par une vision claire et respectueuse de la musique. Doté d’un son soyeux, puissant et chaleureux, il convainc par son talent ainsi que le charme et la beauté de son phrasé.

Il joue pendant plusieurs années dans de nombreux orchestres et plus particulièrement dans le Wiener Jeunesse Orchester ainsi que le Kammerorchester Innstrumenti en tant que violoncelle solo. Il participe à l’enregistrement de plusieurs productions CD de musique contemporaine ainsi qu’à la radio ORF. On le retrouve également régulièrement avec l’orchestre de l’opéra d’Innsbruck (Tiroler Symphonie Orchester Innsbruck), la Camerata Vivaldi, le Bayerisch Kammerorchester Bad Brückenau et le Münchner Opern Orchester.

Nicolas FAURE a étudié au Conservatoire de Clermont-Ferrand en Auvergne et au Conservatoire de Cachan en Région Parisienne où il obtient ses DEM de violoncelle et de musique de chambre mention Très Bien à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il travaille avec Marie-Thérèse GRISENTI et élargit ses compétences auprès de Marc VITANTONIO, Régis PRUDHOMME, Cyril LACROUTS, Yovan MARKOVITCH, le Quatuor ARPEGGIONE, le quatuor YSAYE et le Trio FRANZ. Il reçoit également les conseils de Prof. Helmar STIEHLER, Anssi KARTTUNEN et Michel STRAUSS.

Il intègre à Innsbruck (Autriche) la classe du Konzertmeister de l’Orchestre Philharmonique de Munich, Prof. Michael HELL avec lequel il approfondit ses connaissances en s’imprégnant de la tradition musicale Autrichienne. Il est récompensé par un Diplôme Supérieur d’Artiste Concertiste, obtenu à l’unanimité avec les félicitations du jury puis obtient un “Master of Music /Arts” avec distinction à la Hochschule für Musik de Munich ainsi qu’un diplôme supérieur spécialisé de pédagogie.

Parallèlement, Nicolas FAURE a étudié la direction d’orchestre auprès du Maestro Tito CECCHERINI à Innsbruck. Cette collaboration humaine et artistique l’influencera fortement dans sa vie musicale.

 En 2016/2017, Nicolas FAURE a enseigné  à l’université ” Wiener Musikakademie” de Vienne en Autriche.

Adélaïde FERRIÈRE

Adélaïde Ferrière désignée Révélation Soliste Instrumental aux Victoires de la Musique Classique 2017

Née dans une famille de musiciens, la jeune percussionniste débute l’apprentissage du piano et de la percussion au Conservatoire de Dijon avant d’intégrer à l’âge de 15 ans la classe du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où elle y obtient son Master avec les félicitations du jury en 2017. Elle étudie également en 2016 au Royal College of Music de Londres.

La musicienne est lauréate de plusieurs concours internationaux en France (Paris & Lille), Pays-Bas (Tromp International Percussion Competition) et Autriche (Vienne et Salzbourg). En 2015, elle emporte le Prix du Public du Festival Musical d’Automne des Jeunes Interprètes, puis devient lauréate de la Fondation Safran pour la Musique et de l’Adami en 2017. Elle est sacrée Révélation Soliste Instrumental de l’année 2017, lors de la 24ème édition des Victoires de la Musique Classique, et devient la première percussionniste à avoir été nommée à l’occasion de cette cérémonie.

La jeune artiste s’est produite en soliste sur la scène de la Philharmonie de Paris, l’ Auditorium de Radio-France, la Seine Musicale, le Mozarteum de Salzbourg, la National Portrait Gallery de Londres, la Philharmonie du Luxembourg, avec le Latvian Chamber Orchestra, l’Orchestre Symphonique des Jeunes Colombiens, l’Orchestre Dijon Bourgogne, l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, à la Folle Journée de Nantes, le Festival Présences, le Printemps des Arts de Monte-Carlo, aux Variations Musicales de Tannay, Festival de Pâques de Deauville, et sur les ondes de France Musique, Radio Classique, France Culture. Ses concerts et master-classes l’ont mené en Angleterre, Allemagne, Autriche, Brésil, Chine, Etats-Unis, Grèce, Irlande, Italie, Lithuanie, Suisse.

En 2018, elle rejoint le Trio KDM aux côtés du percussionniste Gilles Durot, l’accordéoniste Anthony Millet et entre également en résidence à la Fondation Singer-Polignac avec le Trio Xenakis, composé des percussionnistes Emmanuel Jacquet et Rodolphe Thery.

Patrice FONTANAROSA

Tout le monde ne sait-il pas qu’il est l’un des grands violonistes de notre temps?

Né à Paris, fils du peintre Lucien Fontanarosa, dont l’influence artistique aura été déterminante. Avec sa sœur Frédérique pianiste, son frère Renaud violoncelliste, il joue pendant de nombreuses années au sein du trio familial, et enregistre avec eux plusieurs disques remarqués.

Membre pendant de nombreuses années de l’Orchestre de l’Opéra de Paris, où il mesure l’importance capitale de l’art lyrique dans la musique, il fut aussi violon-solo des Virtuosi di Roma, puis Super-Soliste de l’Orchestre National de France. Il a ainsi côtoyé les plus grands chefs d’orchestre de notre temps: Bernstein, Maazel, Osawa, Muti, Boehm, Solti, Abbado…Partie prenante, en tant que Directeur Musical, de la création de l’Orchestre des Pays de Savoie, il a été également longtemps Conseiller Artistique de l’Orchestre des Concerts Pasdeloup.

Parallèlement à toutes ces activités, il parcourt le monde avec son cher violon, un magnifique instrument de Jean-Baptiste Vuillaume, pour offrir à tous la musique qu’il aime, en interprétant les chefs-d’œuvre du répertoire en compagnie de ses magnifiques partenaires et des meilleurs orchestres. Il enregistre aussi de multiples CD pour les grandes compagnies de disques, dont certains sont récompensés par des grand prix entre autres l’enregistrement intégral des Sonates et Partita de J.S.Bach chez l’éditeur Polymnie.

L’enseignement est également une partie importante de sa vie : d’abord professeur de violon au Conservatoire National Supérieur de Paris,  il a aussi ouvert une classe de perfectionnement à la Schola Cantorum de Paris. Il dirige des sessions d’enseignement supérieur dans diverses académies en France et à l’étranger, et siège régulièrement dans le jury des plus grands concours internationaux, notamment  au concours de la reine Elisabeth, à Bruxelles              

Patrice Fontanarosa est un musicien du bonheur. Toutes ses déclarations l’attestent, tous ses actes le prouvent. Mais qu’on ne s’y trompe pas: ce désir de transmettre ce qu’il ressent de fort et de beau n’est pas gratuit. Ce musicien jouit du bonheur qu’il fait naître chez autrui.  Pour lui, la musique est surtout un échange.

Sa musique qui est à la fois sensibilité et sensualité, est révélation vers la beauté du monde, exaltation des sentiments, discours amoureux, amour-passion au service des forces de vie.

L’un des premiers, dans les années 80, à créer un véritable spectacle, à mettre en scène le répertoire classique, il porte la musique au-delà des salles de concert à travers des expériences originales comme Violon Passion au Théâtre des Bouffes du Nord ou Les Danses Hongroises au Cirque d’Hiver.

 Deux fois  vainqueur des « Victoires de la Musique »- il est membre correspondant de l’Académie des Beaux-Arts, Chevalier de la Légion d’Honneur, Médaille Vermeil de la ville de Paris, Officier de l’ordre du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres.

 ” Qui mieux que la musique peut faire vibrer les cœurs ? S’ils en ont envie,   nul besoin de s’y connaitre, il suffit de   se laisser porter…  – Artiste, ta raison d’être ne se justifie que par ta capacité à faire aimer…  Ma responsabilité, c’est de  vous  faire aimer cette musique…”

  “J’aime jouer la musique, partout, sans exception, pour tout le monde… “

Stéphanie FONTANAROSA

Née dans une famille d’artistes, Stéphanie commence la musique à l’âge de 3 ans. Elle reçoit une éducation musicale très complète et couronne ses études par de nombreux prix: piano, harmonie, accompagnement, musique d’ensemble, chant.

Elle se produit, en soliste, avec l’Orchestre de Massy ou Les Archets de Paris, et également au sein de plusieurs formations de musique de chambre. Elle est invitée dans des festivals prestigieux tels que Saint-

Denis, Sully-sur-Loire ou La Chaise-Dieu, participe à des évènements comme “La Nuit des Musiciens” et les “Transclassiques”, tourne à l’étranger, au Japon, en Italie, en Suisse, en Malaisie, en Serbie…

Elle joue régulièrement avec le violoniste Nemanja Radulovic, au sein de l’ensemble Double-Sens avec qui ils enregistrent chez Deutsche  Grammophon.

Elle s’épanouit musicalement dans la diversité: en associant la musique au théâtre, dans des spectacles pour enfants, imaginés autour de “Babar” de Poulenc ou d’”Alice aux pays des merveilles”, dans des pièces données sur les scènes nationales, à la Comédie Française où elle joue dans “L’école des femmes” et au Festival d’Avignon dans une production originale. Elle se produit avec Luciano Pavarotti lors des concerts des Trois Ténors, d’abord à Paris, puis à Tokyo, à Pretoria et à Detroit.

Pendant six ans elle est responsable de la programmation des concerts de l’Académie au Festival de Verbier en Suisse. Elle se consacre également à l’accompagnement, officie comme chef de chant sur de nombreuses productions opératiques, travaille au sein des CNSM de Paris et de Lyon, et désormais au CRR de Perpignan.

Son parcours reflète son désir, à l’instar de son père,  de partager la musique avec tous ceux qui, comme elle, pensent que cet art est porteur de joie et d’émotions accessibles à tous.