Claire SALA

Professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier et Soliste de l’Orchestre de Catalogne, Claire Sala aborde de nombreuses œuvres du répertoire pour flûte et orchestre.

En 2008, l’Orchestre Symphonique du Yucatán (OSY) l’invite à jouer en soliste au Théâtre Péon Contreras de Mérida (Mexique) et à donner des Master Class au Conservatoire. Elle participe également à plusieurs projets avec différents orchestres de la Région Languedoc Roussillon dont l’Orchestre National de Montpellier.

Passionnée de musique de chambre, elle se produit en France et à l’étranger dans de nombreuses formations allant du duo au quintette à vent.
Elle est fondatrice du Quatuor Lucia et duo Salomée.

Claire Sala ouvre ses horizons avec des artistes d’univers différents tels que Marie-Christine Barrault, Jacques Salomé, Emilie Simon, Bruno Ducol, Jacques Charpentreau… lors des Festivals « Aujourd’hui Musiques », « Un livre à la mer »…et d’enregistrements « Désert », « Poèmes de La Ville enchantée »…

Vivre la musique en choisissant à la fois d’interpréter et d’enseigner, c’est concevoir la musique comme un espace de partage. Ainsi se définissent la conviction et l’engagement artistique de Claire Sala.

François SALQUE

Photo de Francois Salque

François Salque Diplômé de l’université de Yale et du Conservatoire de Paris est, très jeune, primé dans les concours internationaux (Genève, Tchaikovsky, Munich, Rostropovitch, Leonard Rose…). ” La sensibilité et la noblesse de son jeu ” alliés à ” un charisme et une virtuosité exceptionnelle ” (Pierre Boulez) lui permettent de remporter pas moins de 10 premiers prix et autant de prix spéciaux. Ses concerts l’ont déjà mené dans plus de soixante pays et ses enregistrements en soliste ou en musique de chambre en compagnie d’Eric Le Sage, Alexandre Tharaud, Emmanuel Pahud ou Vincent Peirani, ont été salués par la presse  (Diapasons d’ Or de l’ année, Chocs du Monde de la Musique, 10 de Répertoire, Prix de l’académie Charles Cros, Victoires de la Musique, « Élu Citizen jazz », Palme d’Or de la BBC…).

François signe également sept disques remarqués avec le quatuor Ysaÿe dont il a été pendant cinq ans le violoncelliste. Son engagement pour la musique de notre temps lui a valu de nombreuses dédicaces de compositeurs contemporains, notamment de Thierry Escaich, Karol Beffa, Nicolas Bacri, Jean-François Zygel, Krystof Maratka ou Bruno Mantovani. Il est également à l’origine de plusieurs créations, mêlant inspirations contemporaines et musiques traditionnelles. Sa profondeur musicale, sa technique et son éclectisme en ont fait une personnalité incontournable du monde de la musique. Il enseigne aujourd’hui à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU) et au Conservatoire de Paris (CNSMDP).

Amendine SANCHEZ

Jean-Fabien SCHNEIDER

Phote de Jean-Fabien Schneider

Pianiste soliste, membre de plusieurs ensembles très actifs sur la scène canadienne et directeur du département piano du Conservatoire de McGill, Jean-Fabien Schneider est un musicien très recherché sur la scène canadienne, tout autant dans le contexte du concert classique traditionnel que dans les domaines du théâtre musical, de la direction artistique ou de la musique d’avant-garde. Il forme le Duo Piano Montréal avec Irine Krasnyanskaya.

Montserrat SERÓ

Montserrat Sero

Montserrat Seró i Casals neix a Lleida, i hi comença els seus primers estudis musicals amb el violí dels 6 als 14 anys. Al 22 anys s’inicia amb el cant líric i entra en el Conservatorio Superior del Liceu de Barcelona on realitza els estudis d’interpretació de cant clàssic amb Oriol Rosés i Pau Casan. Continua la formació especialitzant-se en el gènere de la cancó de la mà dels mestres del Màster en Lied de l’ESMUC, Dolors Aldea, Francisco Poyato i Josep Surinyac.

Actualment està treballant repertori operatiu junt amb Dolors Aldea i Josep Buforn. També ha rebut consell i mestratge de Mariella Devia, Dolora Zajick, Grace Bumbry, entre altres. Aquest any 2020 ha format part de la programació del Festival LIFE Victoria Barcelona, del qual en l’edició anterior va ser seleccionada com a LIFE New Artist. Allí és on ha estrenat el seu propi espectacle “Cabaret Internacional”, un recital que viatja des de la romança de sarsuela, el cuplé, la chanson, art song fins arribar al jazz, traçat per la història del seu protagonista, Rosalinda, i ambientat en l’estètica del cabaret dels anys 20.

Forma parte de “Jazz Bodas de Fígaro”, un espectacle que fusiona el jazz i l’òpera, creat i dirigit per Paco Mir. Seró encarna el personatge de Susanna amb el que ha actuat en teatres de renom, com el Teatro Cervantes de Málaga, el Teatro Pérez Galdos de Las Palmas o los Teatros del Canal de Madrid.

En l’àmbit de la música contemporània ha estrenat a la Sala Hiroshima la ópera “Medée Kali” de Lionel Ginoux juntament amb el ballarí Moreno Bernardi i Bcn Modern Conjunt.El seu interès per l’amplitud d’estils musicals l’ha dut a endinsar-se en projectes d’investigació i creació de nous repertoris, com el dúo “Pare Lluna” junt al compositor Josep Lluís Guzman. Ahora, la cantant està treballant en el ressorgiment del projecte en honor al propi compositor. La música d’arrels ibèriques i llatinoamericanes les transmet amb el guitarrista
Carlos Herráiz, amb qui forma el duo estable “Aura Latina”. Juntament amb l’Associació Joan Manén treballa en la recuperació i interpretació de cançons inèdites del Noucentisme català.

Montserrat Seró i Casals est né à Lleida, où il a commencé ses premières études musicales avec le violon de 6 à 14 ans. À 22 ans, il commence par le chant lyrique et entre au Conservatorio Superior del Liceu de Barcelone où il étudie le chant classique avec Oriol Rosés et Pau Casan. Elle poursuit sa formation en se spécialisant dans le genre du chant par les maîtres du Master en Lied de l’ESMUC, Dolors Aldea, Francisco Poyato et Josep Surinyac.

Elle travaille actuellement sur un répertoire d’opéra avec Dolors Aldea et Josep Buforn. Elle a également reçu les conseils et la maîtrise de Mariella Devia, Dolora Zajick, Grace Bumbry, entre autres. Cette année 2020 a fait partie de la programmation du LIFE Victoria Barcelona Festival, qui, lors de l’édition précédente, a été sélectionnée comme LIFE New Artist. C’est là qu’elle a créé son propre spectacle “Cabaret Internacional”, un récital qui voyage de la romance de zarzuela, à la chanson d’art au jazz, retracé par l’histoire de sa protagoniste, Rosalinda, et situé dans l’esthétique du cabaret de les années 20.

Elle fait partie de “Jazz Bodas de Fígaro”, un spectacle qui fusionne jazz et opéra, créé et dirigé par Paco Mir. Seró incarne le personnage de Susanna avec qui elle s’est produite dans des théâtres de renom, comme le Teatro Cervantes de Malaga, le Teatro Pérez Galdos de Las Palmas ou les Teatros del Canal de Madrid.

Dans le domaine de la musique contemporaine, elle a créé à la Sala Hiroshima l’opéra “Medée Kali” de Lionel Ginoux avec le danseur Moreno Bernardi et Bcn Modern Conjunt.

Son intérêt pour un large éventail de styles musicaux l’a amené à se plonger dans des projets de recherche et la création de nouveaux répertoires, comme le duo “Pare Lluna” avec le compositeur Josep Lluís Guzman. Désormais, la chanteuse travaille à la résurgence du projet en l’honneur du compositeur lui-même. La musique aux racines ibériques et latino-américaines est transmise par le guitariste Carlos Herráiz, avec qui elle forme le duo stable “Aura Latina”.
En collaboration avec l’Association Joan Manén, elle travaille à la récupération et à l’interprétation de chansons inédites du noucentisme catalan.

Théotime Langlois de SWARTE

Théotime Langlois de Swarte

Lauréat Fondation Banque Populaire 2020

Présenté par BRED Banque Populaire 

Il s’attache à interpréter le répertoire pour violon des XVIIe et XVIIIe siècles, en redécouvrant des compositeurs tels que les Frères Eccles, Nicolas Matteis ou encore Jean-Baptiste Sénaillé

Théotime Langlois de Swarte est un violoniste passionné et éclectique, dont le répertoire s’étend du XVIIe siècle à la création contemporaine. Il est nommé aux Victoires de la musique classique 2020 dans la catégorie Révélation soliste instrumental où il représente pour la première fois le violon baroque. Il se produit dans le monde entier dans des salles prestigieuses comme la Philharmonie de Berlin, le Musikverein de Vienne, le Shanghai National Art Center ou encore le Walt Disney Hall de Los Angeles.

Après des études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de Michaël Hentz, il fonde avec le claveciniste Justin Taylor l’ensemble Le Consort (premier prix et Prix du public 2017 du Concours international du Val de Loire). L’ensemble collabore avec des artistes tels que Eva Zaïcik, Véronique Gens ou encore le violoncelliste Victor Julien-Laferrière. Les enregistrements de l’ensemble sont couronnés en 2019 par un Choc Classica (Venez Chère Ombre) et un Diapason d’Or de l’année 2019 (Opus 1).

Il se produit en musique de chambre, notamment avec William Christie au sein des Arts Florissants ainsi que dans l’Ensemble Jupiter de Thomas Dunford, aux côtés de Jean Rondeau, Bruno Philippe, Léa Desandre, ou encore Thibault Garcia. Issu de la jeune génération baroque, Théotime participe aux projets d’enregistrement des ensembles Les Ombres (Margaux Blanchard, Sylvain Sartre), Pulcinella (Ophélie Gaillard), Marguerite Louise (Gaëtan Jarry). Ses concerts font régulièrement l’objet de captations par Culturebox (concerti de Leclair au Festival de Sablé sur Sarthe, Sept Particules au Festival de Deauville, Affects baroques avec Eva Zaïcik Salle Cortot, Concertos de Vivaldi avec Jupiter).

En novembre 2019, il se produit en récital dans le programme Salon des miroirs avec Justin Taylor dans la saison de la Philharmonie de Paris sur le violon « Davidoff » Stradivarius de la collection du Musée de la musique, programme capté par France Musique.

En 2020, il enregistrera aussi pour Harmonia Mundi la 1ère sonate de Fauré en duo avec Tanguy de Williencourt sur le « Davidoff » Stradivarius du Musée de la musique.

Lauréat de la Jumpstart Foundation, Théotime Langlois de Swarte joue sur un violon de J. Stainer de 1665.